Organisations en France et Internationalisme

Posté par revolutionblogger le 20 décembre 2008

Quatrième Internationale – Secrétariat unifié

Le Secrétariat unifié est fondé en 1963 suite à la réunification des deux principaux courants trotskistes se revendiquant de la Quatrième Internationale :

le « Secrétariat International de la Quatrième Internationale » (QISI) et le « Comité International de la Quatrième Internationale » (QICI).

Le « Secrétariat unifié » est l’organisme dirigeant de l’Internationale de 1963 à 2003, date à laquelle il est remplacé par un « Bureau Exécutif » et un « Comité International », lui permettant une meilleure marge de manœuvre.

Le « Secrétariat unifié » est la plus grande des internationales trotskistes en termes de militants et de pays couverts. Ses sections les plus importantes se trouvent en France (Ligue communiste révolutionnaire), en Suède (Socialistiska Partiet), aux Philippines (Rebolusyonaryong Partido ng Manggagawa – Mindanao) et au Sri Lanka (Nava Sama Samaja Pakshaya).

Organisations membres du LIT-QI (Ligue Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale)

Frente Obrero Socialista – FOS (Argentine) Groupe Socialiste Internationaliste – GSI (France) – publique L´Internationaliste

International Socialist League – ISL (Grande-Bretagne)

Ligue Communiste des Travailleurs – LCT (Belgique) – publie Presse Internationale

Lucha Internacionalista (Seção Simpatizante) – LI (Espagne)

Movimento al Socialismo – MAS (Costa Rica)

Movimento al Socialismo – MAS (Equador)

Partito di Alternativa Comunista – Pd´AC (Italie) – (Entré en Janvier/2007). Publique Progetto Comunista

Partido Socialista dos Trabalhadores Unificado – PSTU (Brésil)

Partido Revolucionário de los Trabajadores – PRT (Chile)

Partido Revolucionário de los Trabajadores- Izquierda Revolucionaria – PRT IR (Espagne)

Partido de los Trabajadores – PT (Paraguai)

Partido Socialista de los Trabajadores – PST (Pérou)

Frente de Esquerda Revolucionária – Ruptura/FER (Portugal)

Liga Socialista de los Trabajadores – LST (Repúblique Dominicane)

Devrimci Isci – DI (Turquie)

 

Organisations membres de la Fraction Trotskiste – Quatrième Internationale

Partido de los Trabajadores Socialistas (Argentine)

Clase Contra Clase (Espagne)

Estrategia Revolucionaria (Brésil)

Liga de Trabajadores Socilaistas- Contracorriente (Mexique)

Groupe CRI (section sympathisante, France)

Organisations membres ou proches de l’Union Communiste Internationaliste

Antilles : Combat Ouvrier

Afrique : Union Africaine des Travailleurs Communistes Internationalistes

Espagne : Lucha de Classe

États-Unis d’Amérique : The Spark

France : Lutte Ouvrière

Haïti : Organisation Révolutionnaire des Travailleurs

Royaume-Uni : Workers Fight

Turquie : Sinif Mucadelesi

Organisations membres de « la Quatrième Internationale » (« Communistes Internationalistes » « Lambertiste »)

France : Courant Communiste Internationaliste, intégré au Parti des Travailleurs (PT).

France : Alliance des jeunes pour la révolution (AJR) (section française de l’Internationale Révolutionnaire de la Jeunesse (IRJ)).

Brésil : O Trabalho, Section Brésilienne et tendance CCI dans le Parti des Travailleurs (PT) du Brésil.

Brésil : Juventude Revolução (sections brésilienne de l’Internationale révolutionnaire de la jeunesse).

Mexique : Partido de trabajadores democrático independiente.

États-Unis : Socialist Organizer.

États-Unis : Revolution Youth (sections américaine de l’Internationale révolutionnaire de la jeunesse).

Espagne : Partido Obrero Socialista Internacionalista.

Espagne : Organization Revolucionaria de la Juventud (sections espagnole de l’Internationale révolutionnaire de la jeunesse).

Portugal : Partido Operário de Unidade Socialista.

Roumanie : Asociaţiei pentru Emanciparea Muncitorilor.

Suisse : Organisation socialiste des travailleurs.

Laisser un commentaire

 

Point d'union des algériens... |
Site officiel de l'Hôtel de... |
lianejuridique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Non à la fermeture du CREPS...
| sectionlocalepslvsr
| ahmed remaoun